Qu’est ce qu’un réseau GSM ?

Le GSM, qui signifie « Global System for Mobile Communications », est l’une des deux principales normes de service pour les téléphones portables (CDMA, ou « Code Division Multiple Access », étant l’autre). Le GSM est généralement considéré comme la norme mondiale pour les réseaux de téléphonie mobile.

Les téléphones portables tri-bandes et quadri-bandes

Lorsque les gens parlent de téléphones portables tri-bandes ou quadri-bandes, il s’agit le plus souvent de téléphones portables GSM et des différentes fréquences sur lesquelles ils fonctionnent. Il existe quatre « bandes » principales : 850MHz, 900MHz, 1800MHz et 1900MHz. Les fréquences plus élevées permettent une plus grande portée mais au prix d’une plus grande vulnérabilité aux interférences, tandis que celles plus basses permettent d’accéder plus facilement à des zones autrement inaccessibles (dans les vallées, à travers les forêts, etc.). C’est pourquoi, lorsque les gens importent des téléphones portables pour les utiliser sur le territoire national, ils doivent s’assurer que les « bandes » du téléphone sont compatibles avec le fournisseur de services qu’ils ont choisi. A titre d’exemple, les opérateurs d’ Europe et de Hong Kong utilisent principalement la bande de 1800 MHz, tandis que les fournisseurs de services en Inde opèrent surtout sur la bande de 900 MHz.

Les technologies GSM

Le GSM est actuellement la norme « principale » pour les appels vocaux, mais il existe plusieurs autres technologies basées sur le GSM que certains (ou la plupart) des fournisseurs de services GSM prennent également en charge. Il s’agit notamment des technologies suivantes.

  • GPRS est considéré comme une technologie 2.5G et signifie « General Packet Radio Service ». Utilisé pour les transferts de données par voie hertzienne, le GPRS a une limite théorique de 160 kbit/sec, mais transfère généralement environ 30 à 80 kbit/sec.
  • EDGE ou « Enhanced Data Rates for GSM Evolution », est la technologie 2.75G et constitue une amélioration substantielle par rapport au seul GPRS. Bien que les débits puissent atteindre 473.6 kbit/sec, la moyenne ne dépasse généralement pas 236.8 kbit/sec.
  • W-CDMA

    :

    le système d’accès conditionnel, malgré son nom, est mis en oeuvre sur des réseaux basés sur le GSM plutôt que sur des réseaux CDMA. Cette technologie 3G est une amélioration de la norme GPRS/EDGE. Un exemple de technologie WCDMA (Wideband Code Division Multiple Access) est l’UMTS (Universal Mobile Telecommunications System).

  • HSDPA/HSUPA

    est l’abréviation de « High-Speed Downlink (ou Uplink) Packet Access » et représente la prochaine génération de données mobiles à haut débit. En fait, il va au-delà de ce que nous considérons normalement comme la troisième génération, le HSDPA et le HSUPA étant considérés respectivement comme des appareils 3.5G et 3.75G.

Ce qu’il faut savoir sur le GSM et le CDMA

Le GSM était la norme cellulaire de référence pour une grande partie du monde (y compris toute l’Europe et la plus grande partie du Japon). Mais autrefois, par exemple, la Corée du Sud était un pays uniquement CDMA, tous les opérateurs coréens  ayant travaillé dans ce cadre.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.
*
*